> Retour à l'accueil

> Voir l’agenda > Proposez vos évènements
Billetterie en ligne
Billetterie en ligne
Centenaire de la guerre 14-18
Index / Seniors / Villeneuve certifiée « ville amie des aînés »

Villeneuve certifiée « ville amie des aînés »

Villeneuve vient d'obtenir la certification « Ville amie des aînés ». Elle devient ainsi membre du réseau mondial créé par l'Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S.) et s’engage dans une démarche toujours plus ambitieuse en faveur des personnes âgées.

C’est officiel depuis quelques semaines : la Ville a été admise à rejoindre le réseau mondial des villes amies des aînés. Une démarche qui repose sur la volonté forte de répondre à des critères de qualités et donc d’agir pour améliorer constamment les services aux personnes âgées. « Choisir de rejoindre ce réseau n’est pas une décision anodine, explique le Député-Maire Jérôme Cahuzac qui avait sollicité cette adhésion en novembre dernier. C’est faire le choix de l’exigence et consolider les nombreux engagements pris en faveur des seniors ». Car Villeneuve compte une proportion d’aînés très largement supérieure à la moyenne nationale.
Chaque année, c’est même un nombre croissant d’aînés qui décide de rejoindre la Bastide pour y vivre leur retraite.
En décrétant l'année 2006 « Année des Seniors », la municipalité a décidé de faire de cette caractéristique démographique un véritable atout. Cette volonté s'est principalement traduite par la mise en place d’un Pôle Seniors composé de professionnels via le Centre Communal d’Action Sociale, mais aussi et surtout, par la construction en 2009 de la Maison des Aînés. Cet espace baptisé « Lucie-Aubrac », au coeur du parc urbain, est un lieu moderne et convivial d’information, d’accueil qui reçoit chaque semaine près de 500 Villeneuvois de plus de 60 ans.
Aujourd’hui, l’engagement se poursuit avec la mise en place d’une planification de l’action à venir par la municipalité et ses partenaires. Première étape : une phase d’évaluation, à laquelle tous les acteurs de la ville, et en particulier les seniors, seront invités à prendre part, afin de déterminer les éléments clefs qui favorisent un vieillissement actif et en bonne santé. Elle débouchera sur une deuxième étape qui sera la mise en place d’un plan d'actions triennal. Mené de 2014 à 2017, il s'articulera autour de plusieurs grands axes touchant aussi bien la ville elle-même (bâtiments, logement, transport) que les environnements économique, culturel et citoyen sans oublier les aspects sanitaires et sociaux.

Qu’est-ce qu’une « ville amie des aînés » ?
Le Docteur Alexandre Kalache, directeur du programme à l'OMS, la définit comme « une ville qui encourage le citoyen âgé à rester actif, en mettant l'accent sur la santé, la participation et la sécurité ». Grâce aux aménagements urbains qui soutiennent et donnent des moyens aux personnes âgées, elles représentent ainsi une ressource pour leurs familles mais aussi pour la communauté et l'économie.
De plus, les efforts consentis, les progrès réalisés notamment en matière d'accessibilité, bénéficient naturellement à toutes les générations.

04/06/2012 à 13:14