> Retour à l'accueil

> Voir l’agenda > Proposez vos évènements
Billetterie en ligne
Billetterie en ligne
Centenaire de la guerre 14-18
Index / Cadre de vie / Patrimoine : nouvelle vie pour la chapelle

Patrimoine : nouvelle vie pour la chapelle

Au terme de dix mois de grands travaux, la Chapelle du Bout du Pont vient d'être libérée de sa robe d’échafaudages. Elle livre désormais aux regards sa façade immaculée et son intérieur totalement restauré.

Au terme de dix mois de grands travaux, la Chapelle du Bout du Pont vient d être libérée de sa robe d échafaudagesInscrite aux Monuments Historiques depuis 1950, la chapelle Notre-Dame de toute Liesse et de toute Joie, dite Notre-Dame du Bout du Pont, vient d'être entièrement restaurée. Près d'un an d'ouvrage a été nécessaire pour rendre tout son éclat à cet édifice bâti en aplomb du Lot, élément identitaire de l'histoire et du patrimoine de la Bastide. Tous les corps de métiers qui se sont succédé à son chevet -maçons, menuisiers, peintres, charpentiers, couvreurs-zingueurs ou encore maîtres verriers- ont été au préalable agréés par les Monuments Historiques dont l'architecte en chef a supervisé le chantier. Et l'ouvrage était conséquent : consolidation du bâtiment depuis sa base au niveau du Lot jusqu'au faîtage, réfection de la toiture en ardoise, des peintures, des boiseries intérieures, sans oublier la restauration complète des vitraux. Les murs ont été badigeonnés de chaux comme à l'origine, dans les règles de l'art et le respect des matériaux.

Une entrée accessible

Une attention toute particulière a également été accordée à l'entrée de la chapelle. Son petit parvis en plan incliné, et ses marches d'époque la rendant peu pratique pour les personnes âgées ou à mobilité réduite, le niveau du seuil a été rabaissé pour en faciliter l'accès. Le parvis a quant à lui été traité en pierre de Souppes ; moins glissant, ce revêtement est le même que celui utilisé sur le parvis des églises Sainte-Catherine et Saint-Etienne. Un petit clin d’oeil à l'Histoire et une cohérence supplémentaire pour ces édifices cultuels, parties intégrantes des circuits touristiques de la Bastide.

Réalisés entre mai 2013 et février 2014, les travaux -dont le coût s'élève à un peu plus de 435 000 €- ont été subventionnés à 75% par : l'Etat (15%), la Région (30%) et le Département (30%).

Curiosité : lors des travaux intérieurs, un décor peint sur voûtes a été mis à jour. Il révèle une pluie d'étoiles réalisée à la feuille d'or sur un ciel bleuté. L'ensemble a été passé au badigeon afin de le protéger et, plus tard, envisager une restauration adaptée.

Les travaux engagés sur la chapelle du Bout du Pont, comme ceux entrepris sur la chapelle des Pénitents Blancs (qui vient d’être classée), le parvis de Sainte-Catherine ou l’église Saint-Etienne et ses orgues, s'inscrivent dans une logique de valorisation du patrimoine et, par là-même, dans une logique de développement économique et touristique. Ils tendent vers le même objectif : rendre le centre-ville plus attractif.

28/04/2014 à 14:08