> Retour à l'accueil

> Voir l’agenda > Proposez vos évènements
Billetterie en ligne
Billetterie en ligne
Centenaire de la guerre 14-18
Index / Économie / Le commerce / Dynamisation du centre-ville : en route vers le e-commerce

Dynamisation du centre-ville : en route vers le e-commerce

Nouvelle étape dans la bataille pour doper la vitalité du commerce de centre-ville : la création d'un site Internet mutualisé...

Vendredi soir, se tenait la deuxième réunion du Comité de Commerce de centre-ville créé en mai dernier, qui réunit les élus de la Ville, de l'Agglomération, de l'Etat, l'Union et la Fédération des commerçants et artisans de Villeneuve et du Grand Villeneuvois. Une rencontre qui a permis de faire le point sur des projets désormais concrétisés (lire plus bas) et définir un nouveau plan d'actions, dont la mesure phare est la création d'un site Internet.
Vendredi 11 octobre 2013 se tenait la deuxième réunion du Comité de Commerce de centre-ville
Les chiffres sont éloquents : le e-business connaît un taux de croissance de plus de 10% par an et 77% des Français reconnaissent effectuer leurs achats par Internet ! Les produits les plus achetés relèvent des domaines de la beauté, la santé, l'habillement, les produits culturels, le tourisme, les voyages... autant de secteurs largement représentés dans les boutiques du centre-ville. D'où l'idée, déjà appliquée avec succès dans la ville du Puy-en-Velay (43), de créer un site mutualisé entre tous les commerçants du centre-ville, complémentaire des enseignes existantes.

« La plupart des franchises se sont déjà mises au e-commerce et envoient régulièrement des lettres, des SMS, des e-mails a tous leurs clients, a rappelé Christophe Martin, directeur adjoint de l'Agglomération. Le Comité de Commerce souhaite pouvoir proposer un outil de travail similaire à l'ensemble des commerçants de la Bastide ». Cet outil leur permettrait de bénéficier d'une deuxième vitrine (une e-vitrine) pour 500€ par an et de mutualiser des fichiers clientèle avec les autres commerçants.
Autres projet évoqués : la réalisation d'une lettre numérique du commerce de centre-ville qui serait diffusée très largement sur la zone de chalandise du Grand Villeneuvois, de même que la création d'un « drive » de centre-ville...

« Les habitudes de consommation ont changé et les commerçants doivent absolument relever le défi de la consommation du XXIe siècle, a complété Patrick Cassany, le maire de Villeneuve-sur-Lot. Je ne citerai qu'un chiffre, très parlant : aujourd'hui, 48% des vêtements sont achetés sur Internet. Le commerce de centre-ville se doit de réagir ! ».


Des propos qui font écho au discours de Pierre Gonzalès, président de l’UVAC : “Notre centre-ville est en train de vieillir, constate-t-il. Il faut réagir, et vite. Les commerçants doivent eux-aussi faire des efforts pour s’embellir et se moderniser”.

Un comité très actif : des avancées concrètes !

Lors de sa création, les membres du Comité de Commerce du Centre-Ville avaient été clairs : « Nous ne sommes pas là pour le plaisir de participer une réunion, mais bel et bien pour, ensemble, réfléchir et agir ! ». Six mois après sa mise en place, les résultats sont on ne peut plus concrets :

  • Création d'une Maison du Commerce : ouverte en juillet 2013, sur la place Sainte-Catherine. Objectifs principaux : mettre en cohérence l'ensemble des projets destinés à dynamiser le cœur de la Bastide, accompagner les commerçants dans leurs projets d'évolution, accueillir tous ceux qui souhaitent s'implanter sur le territoire.
  • Recrutement par l'agglomération d'un « animateur du commerce de centre-ville » : en poste depuis juillet 2013, Alicia Ho a reçu une quarantaine de personnes porteuses d'un projet d'investissement. La moitié d'entre elles recherchait principalement des informations sur les aides à la création, la reprise ou la rénovation d'un commerce ; une dizaine était en quête de locaux en centre-ville dans le secteur des services, de la restauration et de l'artisanat.
  • Prolongation du volet de l'OPAH prévoyant une aide financière communale aux commerçants désireux de réhabiliter leurs enseignes et devantures commerciales. Initié en 2009, il a déjà permis à 76 commerces d’être repensés ; des travaux qui ont généré près de 454 000 € pour les artisans locaux. Sans oublier les aides à la rénovation des logements : 50 ont été refaits et mis sur le marché.
  • Mobilisation de fonds FISAC (Fonds d’Intervention pour les Services, l’Artisanat et le Commerce). 110 000 € ont été mobilisés afin de continuer à soutenir les commerces dans leur souhait de modernisation et de mise aux normes et d'accessibilité. Plus de 15 dossiers ont déjà été déposés.
  • Poursuite des aménagements de centre-ville : les travaux de réfection des terrasses du boulevard Georges-Leygues engagés par la mairie seront achevés d'ici quelques semaines, sans oublier le fleurissement de la ville.
  • Renforcement des animations : les différents rendez-vous estivaux (concerts, expos, bals, fêtes populaires, etc.) ont permis de drainer plus de 30 000 visiteurs en juillet-août. Lors de cette rencontre, il a été question du renforcement des animations en fin d'année pour accueillir des visiteurs en centre-ville : Marché de Noël et l'installation de la patinoire en décembre sont à un stade de réflexion plus qu'avancé.
  • Renforcement de la sécurité : elle passe par un accompagnement des commerçants par le biais de formations et d'informations sur les différents dispositifs qu'ils peuvent utiliser. une convention entre police municipale et nationale a été conclue, accord qui devrait être étendu au secteur gendarmerie pour Casseneuil et Saint-Livrade.

29/10/2013 à 15:05