> Retour à l'accueil

> Voir l’agenda > Proposez vos évènements
Billetterie en ligne
Billetterie en ligne
Centenaire de la guerre 14-18
Index / Cadre de vie / Agenda 21 / Installation d'un rucher sur le toit du Centre culturel

Installation d'un rucher sur le toit du Centre culturel

Quatre ruches, soit environ 120 000 abeilles, ont été apportées ce vendredi 25 avril sur le toit du Centre culturel afin de produire du miel. Une opération inédite fruit d'un partenariat entre la ville et « l'Abeille gasconne », le syndicat des apiculteurs de Lot-et-Garonne.

Quatre ruches, soit environ 120 000 abeilles, ont été apportées ce vendredi 25 avril sur le toit du Centre culturel de Villeneuve-sur-LotDans un lieu tranquille, proche du Lot, ne présentant aucun risque pour les riverains, ces abeilles devraient produire au moins 80 kg de miel par an !

Une convention a été signée ce jour là entre la Ville et « l'Abeille Gascone », le Syndicat Apicole de Lot-et-Garonne, qui fixe les modalité de fonctionnement de ce rucher.

Cette idée s’inscrit dans la logique des actions menées par notre ville en faveur du développement durable et témoigne de l’engagement visant à préserver notre environnement.
Elle vient en complément d'autres menées en matière de développement durable au travers de l'Agenda 21 communal : réduction de l’utilisation de pesticides, augmentation de la consommation de produits biologiques et issus du circuit court en restauration scolaire, préservation de la ressource en eau grâce à installation de puits pour l'arrosage,... Des actions reconnues au niveau national par l'obtention en 2013 du label Agenda 21 local France.

Même si cela peut paraître paradoxal, les colonies d'abeilles vivent parfois mieux en ville que dans les campagnes en raison de l'absence de traitements phytosanitaires agricoles, d'une température légèrement supérieure et d'un enchaînement de floraisons souvent plus régulier. L'abeille est véritablement une sentinelle de la qualité de notre environnement. C'est un « bio indicateur » particulièrement performant. Ces ruches permettront ainsi de mesurer l'efficacité des traitements non polluant que le service des Espaces Verts de la Ville expérimente actuellement dans le cadre d'un plan de désherbage pluriannuel.

Première récolte attendue pour la fin de l'été. Le mois de septembre est donc pressenti pour organiser une grande fête du miel qui sera l'occasion de goûter le nectar villeneuvois. 

28/04/2014 à 13:42