> Retour à l'accueil

> Voir l’agenda > Proposez vos évènements
Billetterie en ligne
Billetterie en ligne
Centenaire de la guerre 14-18
Index / Communiqués de presse / Halloween au musée de Gajac avec l'exposition "Le Safari imaginaire"

Halloween au musée de Gajac avec l'exposition "Le Safari imaginaire"

Du 31 octobre au 31 décembre, le musée de Gajac propose une exposition dans ses sous-sols, mêlant oeuvres de ses collections habituellement abritées dans ses réserves -collections ethnographiques, sculptures, objets dignes d'un cabinet de curiosité- et trophées du « Safari Imaginaire », des sculptures de Thomas Suire, artiste plasticien et musicien.
Les objets sont détournés de leur fonction première, dans une scénographie cauchemardesque à donner le frisson, sous-tendue par une création sonore originale et inédite de Thomas Suire.

Cette exposition, qui débute le jour d'Halloween, a été conçue en rapport avec la fête de Samain.
Nouvel an celtique, elle célèbre le passage de la saison Claire à la saison Sombre. Fin des travaux agricoles, trêves guerrières, ce passage d'une saison à l'autre est le moment où la rencontre entre le monde des vivants, des morts, des dieux et des êtres fantastiques devient possible. Un moment propice aux événements magiques et mythiques...

Le vernissage de l'exposition aura lieu le samedi 31 octobre à 18h et sera suivi, à 20 h, par la projection, gratuite, du film d'animation Monster house de Gil Kenan.

A propos du « Safari imaginaire » et de « l'art éco-vert »
Le Safari Imaginaire est une série de trophées de chasse hybrides, allant du « serpenchat » au « requin-rainette », en passant par la « limace à dents de sabre »...
Assemblages de grillage, plâtre, pâte Fimo, terre, peluches et peinture à l'huile, fixés sur un traditionnel écusson de bois, il s'agit à la fois d'une réinvention humoristique du règne animal, d'une évocation des espèces disparues, inconnues, à venir, et d'un regard attendri sur la nature.
La seconde partie de l'exposition, « L'art éco-vert », ne revendique rien du tout. En revanche, elle affiche sans pudeur un humour de mauvais goût. On y reprogramme sans ménagement femmes, enfants et déchets ménagers, non pas dans l'espoir d'un monde meilleur, mais par sadisme et curiosité...

A propos de Thomas Suire
Comédien, artiste performeur et musicien, Thomas Suire endosse tous les costumes.
Leader du groupe Infecticide, il distille « Une electro-punkwave pointue et efficace aux textes néodadaïstes pour une mixture inclassable aussi grinçante que détonnante ». Il est également leader de The Fat, et d'Eugène et Lucien, créés avec Jacques de Candé.
Adepte de musique électro, il affectionne particulièrement le thérémine... ce qui l'a amené le mois dernier à accompagner Victoria Lukas pour un concert Outre Manche.
Enfant du Pays, il a usé ses culottes sur les bancs des établissements scolaires de Villeneuve-sur-Lot. Il vit depuis 20 ans à Paris où il peint, sculpte, écrit et compose.

26/10/2015 à 18:27