> Retour à l'accueil

> Voir l’agenda > Proposez vos évènements
Billetterie en ligne
Billetterie en ligne
Centenaire de la guerre 14-18
Index / CCAS / CCAS : "un budget de combat"

CCAS : "un budget de combat"

Le Centre Communal d'Action Sociale vient de voter son budget pour l'année 2015 ; il s'élève à un peu plus de 1,3 M€. Ce budget, stable par rapport à 2014, se veut à nouveau offensif pour maintenir une action sociale ambitieuse.

Il est bâti autour de 3 axes prioritaires :

  • Maintenir les actions en faveur des Villeneuvois les plus en difficulté, notamment les personnes âgées
  • Faire face à l'augmentation des situations de précarité et renforcer le suivi des bénéficiaires du RSA
  • Réalisation de travaux d'investissement nécessaires à l'entretien des structures.


Un budget de fonctionnement équilibré (1,1 M€)

Ce qu'il faut en retenir :

- Les charges à caractère général sont en légère diminution.

- Les dépenses de personnel sont réajustées à la hausse pour permettre le maintien de l'offre de service et prendre en compte les évolutions des agents.A noter : la réorganisation des services permet de maintenir le même nombre d'agents tout en renforçant certaines activités comme l'accompagnement individualisé auprès des seniors et le suivi des bénéficiaires du RSA.

- Les lignes de secours d'urgence sont provisionnées à la hausse, malgré la dotation en « chèques eau » de Véolia, dont l'impact est difficilement appréciable à ce jour.


Quelques axes d'investissement 2015 (200 000 €)


Parmi les priorités dégagées, voici quelques exemples d'actions programmées :

-  La rénovation de l'abri de nuit. Situé à Magnac, sur l'avenue d'Eysses, cet équipement d'accueil de 6 lits présente aujourd'hui des problèmes de conformité. Outre le renouvellement du mobilier et de la literie en particulier, des travaux concernant la mise en sécurité et aux normes, alarme, etc. doivent être entrepris. Une réflexion sur un projet global sera donc engagée.

- L'achat de deux véhicules pour renouveler une partie du parc automobile du CCAS ; un investissement nécessaire du fait de la vétusté des voitures actuelles qui, outre un coût de maintenance élevé, rendent inconfortable et difficile le transport des personnes âgées.

A noter : engagé dans une politique de développement durable, le CCAS va notamment acquérir une voiture électrique. Ce véhicule « propre » servira aussi bien au déplacement des travailleurs sociaux chargés d'évaluer des situations au domicile des personnes âgées, qu'au transport des seniors désireux de se rendre chez le médecin, à la banque, chez le notaire, etc.

- L'acquisition d'un logiciel et de trois GPS associés. Ce matériel permettra d'optimiser les trois tournées de portage des repas, améliorer les conditions de travail des agents, réduire les coûts de fonctionnement liés à l'utilisation des véhicules et du carburant. Le personnel aura ainsi plus de temps à consacrer aux personnes visitées, et le remplacement des agents en congés sera facilité.

A noter : le CCAS livre au quotidien, les repas à 150 personnes sur l'ensemble du territoire communal. Les agents parcourent 150 km parcourus chaque jour (dont 75 km quotidiens pour la tournée la plus excentrée).



Pour mémoire : le CCAS compte 20 agents dont trois travailleurs sociaux mobilisés sur des domaines spécifiques :

  • Le restaurant la Table du CCAS
  • La Maison des Aînés
  • Le point RSA
  • Le portage des repas à domicile
  • L'Abri de Nuit
  • L'accueil et l'accompagnement social quotidien.

Quelques faits notables du bilan social 2014 :

  • Plus de 500 instructions de dossiers d'aide sociale légale
  • 370 nuitées prises en charge à l'Abri de Nuit
  • Création d'un comité consultatif à la Maison des Aînés
  • 360 inscriptions à la Maison des Aînés avec une carte VIC étoffée, en lien avec les structures culturelles et associatives de la ville. La diversité des pratiques a été étendue avec 3 nouveaux ateliers.
  • Entrée des produits bio dans les assiettes des seniors
  • 400 bénéficiaires du RSA

22/04/2015 à 12:32